web analytics
Normandie - Port Mulberry

Normandie – Port Mulberry

Après cette vue d’ensemble de la plage, descente sur les lieux proprement dit.

Les fameux caissons Phoenix. Sur cette image, j’aurais bien vu un enfant regardant ce caisson.

La conception

Les ports proposés étaient constitués de trois parties :

  • les jetées et digues artificielles, pour créer un plan d’eau abrité,
  • les quais de déchargement,
  • les voies flottantes, reliant les quais à la cote.

Les grandeurs théoriques annonçaient les chiffres suivants :

  • 500 ha, l’équivalent du port de Douvres
  • 6 km de jetées et digues
  • 60 navires sabordés (Blockships)
  • 33 plate-formes Loebnitz

Un Mulberry complet nécessitait 600 000 tonnes de béton avec 33 jetées et avait 15 km de routes flottantes pour acheminer hommes et véhicules sur la terre ferme.

Caissons Phoenix

Les caissons Phoenix étaient d’imposants caissons en béton, d’une forme parallélépipédique et cloisonnés à l’intérieur. Il fut conçu 6 modèles de caissons, du plus petit pesant 1 670 tonnes, au plus gros de plus de 6 000 tonnes avec une longueur de 70 m, une largeur de 15 m et une hauteur de 20 m. Sur place, ces caissons étaient remplis d’eau à l’aide de pompe et seule la partie haute émergeait des flots, formant ainsi des digues de protection et des jetées.

Les 212 caissons Phoenix (pour les deux ports) furent construits dans l’estuaire de la Tamise et à Southampton. Les travaux furent confiés à des sociétés privées de construction comme Robert McAlpine, Peter Lind & Company et Balfour Beatty qui existent encore de nos jours. Dès le 7 juin, ils furent eux aussi remorqués à travers la Manche jusqu’aux côtes normandes à la vitesse de 8 km/h.

Source et suite : Wikipedia

220

22 comments on "Normandie – Port Mulberry"

  1. Salut Pierre. J’ai beau les avoir vu je ne sais combien de fois et bien la tu les présente d’une façon que je n’ai jamais vu. Du beau travail assurément ! 😉

  2. oui, manquerait bien une ch’tite silhouette pour relativiser sur la masse. Impressionnant tout de meme.

  3. très belle endroit, et composition aux belles couleurs.

  4. Très belle pdv, le ciel est sublime et merci pour les explications!

  5. Un moment d ‘histoire avec une fiche technique …!
    Marco

  6. Nice sky, nice place… nice photo!

  7. Ein schönes Wolkenspiel, sehr effektvoll!

  8. Effectivement, même sujet ! C’est impressionnant ces structures quand même. Une part d’histoire à demi-enterrée…

  9. cette photo est superbe
    belle journée

  10. Oh que je les connais bien ces pontons d’Arromanches !
    Mais j’avoue que sous cet angle, ils sont superbes et quel ciel ! Fameux !

  11. Une compo vraiment agréable à regarder avec un ciel spectaculaire

  12. Vraiment superbe, bravo et bonne soirée, Philippe.

  13. Même réaction que Dan 🙂
    Et cet écho en diagonale entre les nuages et les caissons est magnifique ! 🙂
    Quant à l’absence d’enfant qui regarde, console-toi en te disant que nous admirons la beauté de ta photo avec nos yeux d’enfant 😉

  14. Pour moi, ce lools comme un naufrage vraiment vieux et vous l’avez capturé si bien:)

  15. @tce76 : Le deuxième, mais je pensais le problème réglé. Merci.

  16. Pierre, depuis quelques posts, mon antivirus Kaspersky bloque systématiquement les pages de ton photoblog: il y découvre un cheval de troie!
    Suis-je le premier a te dire ça?

  17. Joli cadrage ! Bon we.
    JP

  18. Impressive composition, great foreground subject and a perfect sky. A beautiful image.

  19. Beautiful , no .. but brilliant shot .. :))) Love this !

  20. pour l’époque et vu les circonstances, c’était tout de même une prouesse technologique !!!

  21. C’est le ciel que je préfère sur ce bout de plage chargée d’histoire.

  22. l’essentiel pour évoquer et toujours la mort et la souffrance. Belle image

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*