web analytics
Blaye - Le postier

Blaye – Le postier

Nous quittons le Portugal et nous nous retrouvons à Blaye. Plus exactement dans la citadelle où nous avons rencontré le postier se rafraichissant avec une glace.

Ancienne place-forte militaire chargée de préserver la sécurité du port de Bordeaux, Blaye abrite une citadelle du XVIIe siècle, ?uvre de l’ingénieur militaire Vauban.
Dominant le paysage urbain, elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008, dans le cadre du Réseau des sites majeurs de Vauban.

Capitale du Blayais, la ville est également réputée pour ses vignobles s’étendant sur près de 5000 hectares.

La commune de Blaye se situe dans la partie septentrionale du département de la Gironde, sur la rive droite de l’estuaire du même nom. Partie intégrante des provinces de Saintonge, puis de Guyenne sous l’ancien régime, elle devient ultérieurement l’une des cinq sous-préfectures du département de la Gironde, lui-même subdivision administrative de la région Aquitaine.

La ville de Blaye est la principale agglomération de ce que l’on appelle le Pays Gabay, une enclave de langue saintongeaise située dans l’aire linguistique gasco-occitane.
La commune est intégrée depuis 2001 au « Pays de Haute-Gironde » nouvellement créé et regroupant quelques soixante communes autour de l’agglomération de Blaye.

Avec une superficie de 642 hectares, le territoire communal est relativement peu étendu. Celui-ci se compose principalement de terres basses et marécageuses situées en bordure de l’estuaire, face à l’île Nouvelle et à sa voisine, l’île Paté.

La ville elle-même est bâtie en bordure de l’estuaire, au pied d’une éminence ayant accueilli au fil des siècles plusieurs édifices défensifs, dont le château des Rudel et la citadelle, érigée au XVIIe siècle par Vauban.

La partie orientale du territoire forme un ensemble plus vallonné, caractérisé par des coteaux argilo-calcaires propices à la culture de la vigne. De fait, une large part du territoire communal est recouvert de vignobles produisant des crus réputés. Viennent ensuite les zones de pacages, tandis que quelques arpents de forêt subsistent dans la partie méridionale de la commune.

Source et suite : Wikipédia

150

15 comments on "Blaye – Le postier"

  1. Le coté sympathique de la marionnette, rime avec le coté instructif du texte.

  2. This is such a lovely find . Great shot !

  3. la paille et le grain ! In mémoriam à tonton ta photo 😉

  4. Quelle bonne bouille il a ce facteur, avec un superbe chapeau de paille.
    Une très belle photo.

  5. Il avait sans doute envie de se rafraichir !

  6. Superbe, qu’elle est amusante cette photo 😉

  7. Superbe luminosité pour cette figurine !
    J’aime bien le Côte de Blaye …

  8. ha ha, trop cool!Un shoot d’enfer!

  9. Moi, c’est comme Gérard, le piqué qui me bleuffe!

  10. Salut Pierre
    un passage dans le bordelais.. presque une coutume pour remonter "chargé" de bouteilles bien-sur.. MDR
    Marco

  11. @DAN, @phyll: Ne vous inquiéter pas. Nous avons fait le nécessaire 😉

  12. je suis d’accord avec DAN !!! ,o)

  13. Le postier se regarde dans la glace. Joli piqué et couleurs !

  14. Ce n’est pas un cornet de glace que j’aurais mis entre les mains de la marionnette, mais un "cote de blaye". Jespère, Pierre, que tu en as fais une dégustation sur place non ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *